Bon, je suis un peu provocatrice là, surtout que je ne connais pas cette femme. J'ai uniquement lu tous ses livres que j'ai appréciés, mais là, je sature.

un_lieu_incertain

4ème couverture :

" - Bien, dit Clyde-Fox en se rechaussant. Sale histoire. Faites votre job, Radstock, allez voir ça. C'est un tas de vieilles chaussures posées sur le trottoir. Préparez votre âme. Il y en a une vingtaine peut-être, vous ne pouvez pas les manquer.
- Ce n'est pas mon job, Clyde-Fox.
Bien sûr que si. Elles sont alignées avec soin, les pointes dirigées vers le cimetière. Je vous parle évidemment de la vieille grille principale.
- Le vieux cimetière est surveillé la nuit. Fermé pour les hommes et pour les chaussures des hommes.
- Eh bien elles veulent entrer tout de même, et toute leur attitude est très déplaisante. Allez les regarder, faites votre job.
- Clyde-Fox, je me fous que vos vieilles chaussures veuillent entrer là-dedans.
- Vous avez tort, Radstock. Parce qu'il y a les pieds dedans.
Il y eut un silence, une onde de choc désagréable. Une petite plainte sortit de la gorge d'Estalère, Danglard serra les bras. Adamsberg arrêta sa marche et leva la tête. "

Comme un animal attend l'arrivée du printemps, j'ai attendu le dernier né de l'été "un lieu incertain", j'ai espéré, j'ai cherché et j'ai jeté le livre (avant la happy end) qui semble pourtant salué par la critique littéraire.

Je ne suis pas une professionnelle de la critique mais en tant que simple lectrice, le commissaire Adamsberg ne me fait plus rêver. L'intrigue me semble insipide et j'ai une impression de déjà lu.

Envoûtée par la découverte des écrits de Jean-Paul Kaufmann et impressionnée par mes lectures de Charles Juliet, les aventures de notre Colombo national me semblent bien fades. Et sans même vouloir se prendre la tête, cette simple lecture de divertissement m'a ennuyée.

Plus généralement, je me demande toujours si nous pouvons avoir un sentiment objectif sur un livre tellement les conditions d'appréciation d'un livre sont multiples. J'y reviendrais très certainement, car j'ai envie de partager avec vous certaines réflexions sur la lecture en général. (pas avant la rentrée cependant).