"où on va papa ?", tout le monde se souvient de ce livre de JP Fournier , prix Fémina 2008, roman qui relatait la vie d'un père et de ses deux garçons handicapés. J'avais écrit un billet que je n'ai jamais publié, une certaine retenue...j'écrivais "A la lecture, si je me suis sentie mal à l'aise, ce n'est pas tant en pensant à ces enfants tels qu'ils nous ont été présentés, qu'à la façon dont l'auteur nous en parle : l'humour comme expression d'une souffrance intense."

 

Et puis sybilline a émis une critique et m'a fait découvrir le blog de la maman "où on va maman?", Agnès Brunet, la maman de Thomas et Matthieu, les deux enfants handicapés dont on parle dans le roman. Elle a ouvert son blog pour évoquer tout le bonheur que représente ses enfants handicapés et à sa suite,ce sont plein de parents d'enfants handicapés qui ont témoigné de leur joie aux côtés d'enfants différents.

 

Et puis Agnès Brunet a reçu une mise en demeure de l'éditeur et de son ex-mari JL Fournier de fermer son blog. Est-ce si important de fermer un blog qui certes fait penser au titre du livre (qui a du générer plein de recettes ) mais qui est un lieu où une maman s'exprime avec bonheur sur ses enfants handicapés ! faut-il cacher ses enfants dont on ne saurait parler !

 

Agnès Brunet a réagi et créé un nouveau blog "la maman de Mathieu et Thomas" version expurgée de son ancien. Pourtant de ce que j'ai pu en juger, la maman était très soft dans ses propos et son blog était plutôt destiné à donner une version positive de ses enfants handicapés et a finalement capté de nombreux parents, ou témoins heureux et émouvant du handicap . A la suite de certains blogueurs comme Eric et Sybilline, je sors de ma léthargie blogueste pour dire à Agnès mon soutien et livrer mon incompréhension face à ce diktat. Je suis horrifiée par ce procédé qui consiste à faire une bio un roman et à faire taire après, un témoin majeur qui apporte sa vision. Doit-on cacher un enfant handicapé qui fait le bonheur de sa maman ?