Editeur PAVIC

Quel bonheur ce livre roman, polar, documentaire touristique, je ne saurais le qualifier. Il y peu, je vous parlais de "vengeances", premier roman d'Emilie Vilmont, superbe premier jet d'écriture. Je poursuis avec "mort d'un glouton" encore mieux !
Tous les ingrédients (pour moi) d'un bon roman-polar agréable.

- un personnage attachant : Philippe Mangin, jeune veuf inconsolable, mis à nu dans sa sensibilité, mélomane, une gentillesse naturelle légèrement emprunté ; Celui-ci va aider son ami Christian, capitaine de gendarmerie, à percer le mystère de ces meurtres en série. Et le personnage, Philippe semble tellement réel que l'on a envie de faire sa connaissance et de le consoler !

- un cadre, la Bourgogne et plus particulièrement l'abbaye de Fontenay et ses alentours. Un simple aller en voiture pour interroger un témoin, c'est un polar tout de même, devient une balade touristique dont on aimerait bien profiter. Dans chaque morne plaine sans intérêt se cache une vieille pierre à découvrir. Et Mozart scande les différentes étapes de ce périple.

- L'écriture d'Emilie Vilmont met en exergue les lieux. C'est une écriture heureuse, fluide presque poétique. De "vengeances", je parlais d'une écriture ciselée, cassante voire saoûlante. Ici, ce ne sont que de belles phrases cursives avec des pleins pour faire émerger les lieux et faire parler l'Histoire et des déliés pour nous ramener à la réalité du travail de l'enquêteur.

"Enfin le chemin de la propriété ! Deux poissons gris sur un fond rouge, écu placé haut sue une pique, indique le domaine des moines de Fontenay. Deux petits ponts franchis sur un ruisseau coupé qui chante, une allée qui finit en s'évasant sur l'entrée monumentale du bâtiment abbatial, permettent au voyageur conscient ou égaré de sentir le choix nécessaire qui s'offre à lui : rester dans le futur de sa vie lourde avec ses pièges ou franchir la porterie et abandonner ses erreurs passées."

- L'auteure nous invite aussi à une réflexion très factuelle sur le permis à points à travers les stages de récupération de points, manne pour certains profiteurs.

- J'ai apprécié l'intrigue et sa résolution qui passe par l'observation de la "pierre vivante" ainsi que de la connaissance des règles cisterciennes.

Voilà c'est un livre que j'ai savouré avec délectation !