les_soldats_de_l_aube

Présentation : Alors qu'il sombrait dans la déchéance, l'ex-policier "Zet" van Heerden se voit confier la tâche, apparemment simple, de retrouver un testament sans lequel une certaine Wilna van As ne pourra hériter de son ami décédé. Celui-ci, Johannes Jacobus Smit, a été retrouvé mort chez lui, tué d'une balle de M16 dans la nuque après avoir été torturé à la lampe à souder. Van Heerden comprend qu'il y a anguille sous roche lorsqu'il s'aperçoit que le coffre-fort du défunt a été vidé et qu'il aurait contenu une fortune en dollars. Un fusil d'assaut? Des dollars US? Tout semble indiquer un crime mafieux. Et pourtant... « Le sentiment de culpabilité est un des ressorts traditionnels du roman policier mais quand il est partagé par tout un peuple il prend une dimension politique particulière. Les romans de Deon Meyer appartiennent indiscutablement au genre policier ; les aventures de la brigade des vols et homicides du Cap semblent même par moments une transposition dans la réalité sud-africaine des tribulations du 87e district d’Ed McBain. Mais le régime de l’apartheid dont la police a été l’un des principaux instruments n’a pas disparu sans laisser de traces /... / Les Soldats de l’aube transposent sur le plan de la fiction la démarche que la Commission vérité et réconciliation a suivie en Afrique du Sud et démontre que s’il est particulièrement difficile de faire coexister d’anciens ennemis, le plus délicat est encore de se réconcilier avec soi-même. » (Gérard Meudal, Le Monde). L'ex-policier Zet Van Heerden se voit confier la tâche de retrouver le testament de Johannes Jacobus Smit, retrouvé mort, tué d'une balle dans la nuque, le coffre-fort vidé des dollars qui représentaient une fortune.


Les polars (sud-africain) de Deon Meyer se situe dans l’Afrique du Sud (années Mandela et suivantes) et sont tout à fait dans le style des romans policiers dits de « procédure » qui au-delà de résoudre des enquêtes, racontent des histoires humaines. S’il faut lire « Soldats de l’aube » pour son approche pleine d’humanité, c’est aussi pour son écriture particulièrement ciselée, ses réflexions subtiles sur la société sud-africaine (plus largement sur la vie) et une construction intelligente autour de l’enquête du héros et de sa propre histoire.

Deon MEYER s’inscrit pour moi (excusez du peu) dans la lignée des Mickael CONNELLY

lumiere_morte

Présentation : L'ex des Homicides Harry Bosch n'a plus le badge qui lui ouvrait toutes les portes et le couvrait en cas d'ennui. Mais rien à faire : il élucidera le meurtre d'Angella Benton, jeune assistante de production retrouvée morte quelques jours avant un des plus gros hold-up d'Hollywood. Sauf que dès le départ, " on " lui ordonne de renoncer. Obstiné, Bosch rencontre un des deux policiers ayant enquêté sur le braquage. Celui-ci lui révèle qu'un agent du FBI, une femme, a jadis téléphoné à son collègue pour lui révéler une anomalie dans les numéros de billets recensés par la banque, puis volés. Ainsi commence un des romans les plus sombres et inquiétants de Michael Connelly. Difficulté de l'enquête et présence obsédante d'une force inconnue qui tire toutes les ficelles et entraîne Bosch dans une terrible descente aux enfers, Lumière morte marque le grand retour d'Harry Bosch.

et Henning MANKELL.

les_chiens_de_riga

Présentation : L'action se situe en grande partie en Lettonie, alors que les Etats baltes s'émancipent de la tutelle soviétique. Hiver 1991. Un canot pneumatique s'échoue à Mossbystrand, au large d'Ystad (siège du commissariat de Wallander). Il contient les corps de deux hommes, torturés et exécutés d'une balle dans le cœur. L'origine du canot est rapidement établie : fabrication yougoslave, utilisé uniquement par les Soviétiques et leurs satellites. Les corps sont à leur tour identifiés : criminels lettons d'origine russe, liés à la mafia russe. Un officier de police de Riga est appelé en renfort à Ystad. Le commissaire Wallander se prend d'amitié pour l'étrange major Liepa et commence à entrevoir, à son contact, la complexité du monde où a été commis ce double meurtre.
A peine rentré en Lettonie, le major Liepa est assassiné. A la demande des enquêteurs Wallander part pour Riga. C'est le début d'une aventure insensée où il va se trouver complètement démuni, privé de tout repère. Seule certitude : le major a été éliminé pour des raisons politiques. Quant à Wallander, il est manipulé. Par qui ? Par la veuve du major, la belle Baiba Liepa ? Par l'un ou l'autre des deux officiers de police chargés de l'enquête ?

A déguster de toute urgence !